[./actualite.html]
[./coordonnees_generales.html]
[./secretaire_communale.html]
[./service_accueil.html]
[./taxes.html]
[./comptabilite.html]
[./personnel.html]
[./urbanisme_et_territire.html]
[./logement_et_energie.html]
[./etat_civil_population.html]
[./permis_de_conduire.html]
[./travaux.html]
[./culture.html]
[./loisir_sport_jeunesse.html]
[./service_police.html]
[./ale.html]
[./atl.html]
[./service_biblio.html]
[./pensions_handicapes.html]
[./demarches_administratives_courantes.html]
[./formulaire.html]
[./divers.html]
[./college_communal.html]
[./vie_politique_conseil.html]
[./commissions.html]
[./budget.html]
[./ordre_du_jour.html]
[./conseil_communal_des_enfants.html]
[./cpas.html]
[./docteurs_en_medecine.html]
[./dentistes.html]
[./kinesitherapeutes.html]
[./logopedes.html]
[./infirmieres.html]
[./hopitaux.html]
[./maisons_de_repos.html]
[./agence_locale_pour_l27emploi.html]
[./adl_definition.html]
[./adl_contact.html]
[./adl_projets.html]
[./adl_mobi-service.html]
[./maison_de_l27emploi.html]
[./taxes_communales.html]
[./horaire_parc_a_conteneurs.html]
[./ramassages.html]
[./ipalle.html]
[./location_de_salles_communales.html]
[./ecoles.html]
[./creche.html]
[./conseil_consultatifl_des_aines.html]
[./gites.html]
[http://www.opt.be/informations/informations_touristiques_tournai__maison_du_tourisme_du_tournaisis/fr/AI/30446.html]
[./histoire_de_la_commune.html]
[./celles.html]
[./escanaffles.html]
[./molenbaix.html]
[./popuelles.html]
[./pottes.html]
[./velaines.html]
[./associations.html]
[./hall_de_sports.html]
[./agenda_culturel.html]
[http://www.wallonie.be/fr/index.html]
[http://www.hainaut.be/templates/hainaut_dyn.asp?page=accueil&navcont=1,0,0]
[http://www.wapi2025.be]
[http://www.uvcw.be/]
[http://www.belgium.be/eportal/application?languageParameter=fr]
[http://www.molenbaix.be/]
[http://www.escanaffles.be/]
[http://www.popuelles.be/]
[http://www.celles.info/]
[http://www.harmonie-velaines.be/]
[http://gymkhana.molenbaix.com/]
[./contacts.html]
[./escanaffles.html]
[./molenbaix.html]
[./popuelles.html]
[./pottes.html]
[./velaines.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Culture - Patrimoine - Celles

Voir aussi : Escanaffles - Molenbaix - Popuelles - Pottes - Velaines

Ce résumé, délibérément incomplet, a été rédigé d'après les documents patiemment rassemblés par feu Monsieur Jean DELESTRAIN pendant plus de soixante ans)

Etymologie

Celles dérive de "Cella" signifiant en latin cellule ou petit monastère.

Ce monastère comptait à l'origine quelques moines, vraisemblablement dépendant de l'abbaye de Saint Thierry de Reims.

Une chapelle existait en 1182 mais son emplacement est ignoré. Le premier abbé connu se nommait Hugues, en 1207.

Le village fut ensuite appelé Chielles en 1186, Chelle en 1189, Chelles en 1313 et enfin Celles à une date qui n'a pu être fixée.

Situation et aspect général

Le village est situé au centre de la vallée séparant le Mont-de-l'Enclus du Mont-Saint-Aubert. Son altitude au centre est de 19,2m; le point culminant (46m) se trouve au nord du petit bois en bordure de la route de Tournai-Renaix.

Sa superficie est de 932,5 ha, dont +/- 8 ha bâtis.

Les routes principales rayonnent du centre vers les communes avoisinantes. La plupart des sentiers de jadis ont hélas été rayés de la carte, victimes de la motorisation et du remembrement.

Plus de la moitié de la population habite le centre du village. Il existe cependant quelques hameaux : la Basse Plaine, la Sucrerie, le Chemin du Moulin, la Bacotterie, le Petit Hollaye. Les maisons isolées sont rares, excepté les fermes.

Histoire

La première Seigneurie connue était celle du Gardin, déjà citée en 1182; elle occupait l'emplacement de la ferme Bayaert. Dès les XVème siècle, plusieurs Seigneuries se partageaient l'influence locale. Parmi les principales, citons celles de Formanoir, de Méaulne, de La Haye, du Grand Châtelet, de la Cucquière, de la Mouillerie.

Certaines de ces Seigneuries possédaient un pilori où le seigneur exerçait son droit de justice en y faisant enchaîner les délinquants.

Seul le pilori des Seigneurs de la Haye (monument classé datant du début du XVIIème siècle existait encore à son emplacement initial près de la ferme de M. MONTAGNE. Deux autres piloris dont l'emplacement est connu n'ont pu être retrouvés.

Autrefois, Celles et Molenbaix ne formaient qu'une seule commune dont la séparation fut décrétée par un arrêté royal daté du 13 juin 1836. Celles était chef-lieu de canton depuis le 20 mars 1793; il l'est resté jusqu'au jour des fusions.

Eglises et bâtiments divers.

L'église, monument classé depuis 1934 est un bâtiment en style gothique scaldien. Une chapelle comprenant une seule nef existait vers 1250, probablement à l'emplacement de l'actuelle chapelle de la Vierge. La tour date du début du XV ème siècle; le clocher fut achevé en 1512.

L'église comptait alors deux nefs. Elle fut agrandie vers le sud d'une troisième nef en 1779, puis reconstruite, sauf la tour, en 1906. Les inhumations avaient autrefois lieu dans l'église ou dans une crypte située sous la tour. Plus tard, un cimetière clôturé d'un mur entourait l'église. En 1853, le cimetière actuel le remplaça.

Elle est dédiée à Saint Christophe depuis 1482, des documents attestent l'existence d'une confrérie en 1723; celle-ci fut réorganisée en 1923.

Un pèlerinage, avec bénédiction des véhicules et vénération de la relique a lieu chaque année depuis 1924. Le bras reliquaire de Saint Christophe, en argent et vermeil, date de la fin du XV ème siècle. L'église est ornée de très nombreux vitraux et lambrissée de chêne. Le Chemin de croix ainsi que les peintures qui ornaient le mur droit de la chapelle Saint Christophe et les fonts baptismaux ont été enlevés en 1970. Le ban de communion a été transféré au fond de l'église. Un mémorial rappelant les noms des vingt-deux victimes des deux guerres a été placé sous la tour en 1950.

Monument aux morts.

Le monument (le premier qui fut édifié dans le canton) est adossé au chœur de l'église. Il fut inauguré en 1921.

Chapelles

On dénombre 9 petites chapelles, dont deux sont propriété de la paroisse.

La chapelle du couvent de la Visitation, datant de 1859, fut désaffectée en 1976; un oratoire dédié à la Vierge subsiste à gauche du hall d'entrée.

La chapelle de l'Institut Saint Joseph fut ouverte en 1908.

Une chapelle privée existe encore dans un local du Grand Châtelet, celle du château de la Cazerie fut fermée en 1830.

Calvaire

Le premier calvaire, en bois, fut édifié en 1781. Détruit par une tempête en 1826, il faut reconstruit en vois de chêne en 1830. Restauré en 1941, il fut réédifié en pierre en 1949, ainsi que les marches et l'autel servant de reposoir lors des processions.

Bâtiments divers

Il existait aussi quelques bâtiments industriels aujourd'hui disparus ou désaffectés, notamment un moulin à vent, un moulin à vapeur, une sucrerie (1872-1876), deux brasseries, deux séchoirs à chicorée, une tannerie (avant 1914), une raffinerie de sel, une scierie mécanique, un atelier de construction de planteuses de pommes de terre (Claimil), un atelier de montage de charrues (Delabassée) une briqueterie, un tissage mécanique, un garage avec atelier de réparations.

Avant 1945, on recensait 31 fermes dans notre localité. 16 sont encore exploitées en 1991.

Transports en commun

Avant 1700, une diligence effectuait tous les jours le trajet Tournai - Courtrai en passant par Celles.

En 1842, un service de messagerie est organisé vers Tournai et Renaix deux fois par semaine. La ligne de chemin de fer reliant Tournai à Renaix avait un arrêt à la gare de Celles-Escanaffles; son exploitation avait commencé en 1882 mais la ligne fut supprimée en 1951. Des autobus remplacèrent cette ligne en passant par le centre du village. En outre, depuis 1938, un service privé d'autobus relie Celles à Tournai et Renaix.

Métiers disparus

Comme dans la plupart des villages, beaucoup de métiers ne sont plus représentés. Les cellois du troisième âge pourront certainement encore associer un ou plusieurs noms ou visages à de nombreux représentants de ces métiers d'antan : forgeron, maréchal ferrant, charron, bourrelier, sabotier, meunier, couvreur en chaume, coupeur de tabac, tailleur de pierres, paveur, plafonneur, cordonnier, tailleur, tisserand, modiste, piqûreuse, couturière, dentellière, repasseuse, jardinier, bûcheron, élagueur, batteur de matelas, horloger, photographie-imprimeur, hôtelier-restaurateur, marchand ambulant, dentiste, voiturier, brasseurs, porteur de tonneaux, chauffeur, sage-femme, coiffeur, géomètre-arpenteur, greffier, télégraphiste, téléphoniste, peintre-tapissier, berger,… et quelques métiers d'appoint tels que : sonneur de cloches, bedeau, chaisière.
Bienvenue sur le site officiel
de la commune de Celles-en-Hainaut
Précédent
Suivant
Accueil